Tag Archives: vanille

Tiens, allons voir du côté de chez Génin

Des amis bien intentionnés m’ont offert une boîte du chocolatier Jacques Génin. Ces gens de bon goût seront bien sûr ré-invités.

C’était l’occasion de passer en revue certaines de ses spécialités qui sont, oh oh oh, des ganaches. Cet autodidacte a aussi construit sa réputation sur son mythique éclair au chocolat, éclair qui a déclenché un mini-tsunami chez les amateurs de pâtisseries, lorsqu’il a annoncé la fin de la vente à emporter de ses pâtisseries. Des alternatives existent pourtant: il est toujours possible de le déguster dans son salon de thé lumineux ou de le commander.

Boîte assez plate en métal, jolie et pratique pour la conservation

La boîte plate en fer, simple et épurée, permet de bien conserver les chocolats et de les protéger des odeurs. Beau et pratique. C’est ça le design non?

Ces chocolats carrés, au joli marquage, sont précis, fins et délicats. Parfaits pour deux petites bouchées. La très fine couverture de chocolat est bien brillante et craque sous les dents pour révéler une ganache très fondante. Leur fraîcheur est remarquable. J’ai tout particulièrement apprécié sur les chocolats noirs l’harmonie entre le chocolat, corsé et très aromatique, et les parfums. J’ai trouvé ceux au lait un peu en-deçà.

De gauche à droite: Coumarine, Mascarille, Hespérides, Praliné citron vert (il n'a pas eu le droit à un nom), Zinzibar, Basilic Instinct, Praliné noisette (lui non plus, puni)

De gauche à droite: Coumarine, Mascarille, Hespérides, Praliné citron vert (il n’a pas eu le droit à un nom), Zinzibar, Basilic Instinct, Praliné noisette (lui non plus, puni)

Les mêmes, croqués par mes soins

Les mêmes, croqués par mes soins: Coumarine, Mascarille, Hespérides, Praliné citron vert (toujours pas de nom), Zinzibar, Basilic Instinct, Praliné noisette (toujours pas de nom)

* Coumarineganache chocolat au lait à la fève de tonka: équilibré et subtil, mais pas incroyable, belle longueur en bouche

* Mascarilleganache chocolat noir à la vanille de Madagascar : excellent, l’arôme de vanille est très net et développe une douce chaleur enveloppante

* Hespéridesganache chocolat au lait au pamplemousse : pas d’arôme au nez, goût d’agrume difficilement identifiable, on ne retrouve pas la fraîcheur et l’acidulé du pamplemousse, petite déception

* Praliné citron vert – je n’étais pas forcément convaincue par l’accord mais c’est topissime, le praliné est très fondant, avec un beau goût de noisette. La fraîcheur et le peps du citron vert viennent casser le gras du praliné. Beaucoup de plaisir.

* Zinzibarganache chocolat au lait au gingembre: le gingembre est très, voire trop discret, décevant

* Basilic Instinctganache chocolat noir au basilic: sublime. Je suis très méfiante avec le basilic dans les ganaches, car il est souvent trop dosé, et donne l’impression de croquer dans une tomate mozza, ce que j’aime bien, mais pas forcément dans un chocolat. Ici il est parfaitement travaillé, légèrement mentholé et citronné, et apporte une magnifique fraîcheur à la ganache noire corsée. Coup de coeur.

* Praliné noir à l’ancienne : avec un peu plus de mâche il aurait été parfait.

A tester la prochaine fois: les ganaches à la menthe, à la framboise, au thé, au poivre, à la bergamote. J’ai du pain sur la planche.

Jacques Génin, 133 rue de Turenne, 75003 Paris

Boîte de 36 pièces, 32€

Salutations au soleil

Pas de chocolat, mais des abricots pas assez mûrs à sauver (il n’y plus de saisons), un peu de sucre roux, du beurre demi-sel, une demi-gousse de vanille fourchue de Madagascar, et voici un mets de roi pour se régaler de l’arrivée du soleil.

Abricots compotés au beurre demi-sel et à a vanille

Abricots compotés au beurre demi-sel et à a vanille

Ces abricots n’étaient qu’un prétexte pour goûter la fabuleuse vanille fourchue de Madagascar d’Olivier Roellinger. Grasse et charnue, elle délivre ses arômes puissants de vanille bien sûr, mais aussi de caramel miellé, de figue et de pruneaux.

Les gousses du bonheur

Les gousses du bonheur

J’en ai les doigts qui sentent encore.

Tube de 3 gousses de vanille, 5,05€, Epices Olivier Roellinger

Boutiques à Cancale, Saint Malo, Paris et sur http://www.epices-roellinger.com