Envole-moi

Ils m’ont eue. Je n’ai pas pu résister à aller goûter les nouveautés lancées par La Maison du Chocolat pour l’été. La collection s’appelle Envol, en hommage à Jean-Jacques sans doute*.

L’idée était très alléchante, une ganache plus légère, presque mousseuse, moins grasse car sans crème. Cette prouesse technique est permise grâce à une technique développée pendant plus de trois ans par Nicolas Cloiseau, l’obsessionnel du goût que j’avais interviewé, et Fabrice Riblet, un chercheur fou suisse. Le principe, former dieu sait comment de fines couches de micro bulles d’air qui encapsulent les arômes volatils, les laissant éclatent sous la langue au fur et à mesure.

Rubik's Cube
Rubik’s Cube

C’est très réussi. Ces petits cubes de plaisir offrent une très belle longueur en bouche. La texture du chocolat au lait est particulièrement surprenante, terriblement moelleuse, presque fouettée. Si j’osais, je dirai que ça m’évoque ce truc affreux, le Milky Way* (blasphème!), dont la mousse est toutefois séduisante. Le tout avec un vrai bon goût de chocolat lacté bien sûr.

Ces nouvelles ganaches existent nature, au lait, praliné (fou, rendu léger et évanescent, vraiment une nouvelle sensation), au citron et à la framboise (terrible).

* Je n’ai pas posé la question à Nicolas Cloiseau, je ne voulais pas lui mettre la honte, mais j’en suis presque certaine.
** Je n’ai pas posé cette question non plus, de peur de me faire rayer des listes d’invitation à tout jamais.