Pâques ou pas Pâques?

Coucou les lapinous

Comme pour Noël et tous les autres marronniers de l’industrie, je passe mon tour sur la sélection de Pâques des grands ou moins grands chocolatiers. Pas envie de faire le relais des communiqués de presse. D’autres blogs et la presse traditionnelle, que ce soit sur papier ou sur le web, le feront très bien. J’ai d’ailleurs repéré que les vrais oeufs remplis de crème pralinée ou de ganache sont apparus un peu partout, Patrick Roger a été bien inspiré.

L’abondance de biens et d’incitations à l’achat a en effet de quoi écœurer, même si, à la différence du Royaume-Uni où les rayonnages croulent d’éditions spéciales Noël, Halloween, St Valentin, Fête des Mères you name it quasiment en continu, les supermarchés français ont la décence de caler leur merchandising relativement près de la date de la fête. Merci Lindt et Ferrero, les deux gros acteurs qui se partagent le gâteau. Vivement le 1er mai et les muguets en chocolat.

J’ai juste craqué sur des mini-poussins Lindt pour Melle Praline et sa première chasse aux œufs. Le 1/2 mètre de barres Kinder et le Ferrero géant m’ont bien fait de l’œil mais j’ai réussi à rester solide. Quand elle sera plus grande, je passerai peut-être sur un mode plus offensif avec une débauche d’oeufs, de papeterie et de décoration. Ma Martha Stewart intérieure prendra sa revanche.