Ooooooh Brothers

Après Vienne, New York. Mes amis ont l’âme vagabonde et généreuse. Deux tablettes des Maast Brothers ont atterri sur ma table.

Bienvenu à la maison les chéries
Bienvenu à la maison les chéries
Tablette Artisan aux fèves de cacao
Tablette Artisan aux fèves de cacao
Tablette Artisan au sirop d'érable
Tablette Artisan au sirop d’érable

Les Maast Brothers font partie de cette génération qui relance des activités artisanales en leur injectant un petit supplément d’âme très bien marketé. Le tout à Brooklyn, le Saint des Saints des hipsters du monde entier.

Petit guide illustré du hipster
Petit guide illustré du hipster

Ces deux frères trentenaires, bigrement lookés tendance Amish (barbe longue aux reflets roux, goût prononcé pour les tailleurs et peut-être même tatouage, qui sait), fabriquent dans leur boutique des chocolats composés uniquement de cacao, de beurre de cacao et de sucre de canne. Intéressant.

Un des Maast. Crédit photo the selby
Un des Maast. Rick ou Michael leur mère même ne les reconnaîtrait pas.  Crédit photo the selby

Ce qui fait vraiment tomber les filles? Leurs sublimes emballages en papier recyclés aux imprimés graphiques. Le contenu est un peu moins alléchant. J’ai goûté deux tablettes de leur collection Artisan (les mélanges). C’est vraiment pas mal, acidulé, frais, assez complexe, avec une jolie amertume pour le Cocoa Nibs, mais rien de bien fou non plus.

Jolies jolies
Jolies jolies

A se faire offrir donc. Et si décidément personne ne vous connaît vraiment assez bien pour déceler vos désirs secrets, leurs tablettes sont disponibles dans tous les coffee shops branchés et sur-branchés de NYC, et bien sûr à l’épicerie du Bon Marché, à un prix que je juge indécent (le tout fait-main coûte cher). Filez vous acheter du Hévin ou du Patrick Roger à la place.

La bonne idée? En décorer sa cuisine ou ses toilettes. ELLE Déco n’y a même pas pensé.

Au Bal, au Bal masqué ohé ohé

bal

Elle danse, elle danse, elle danse au bal masqué. Elle ne peut pas s’arrêter ohé ohé de danser, danser danser, danseeeeeer….

Salut la compagnie,

Une petite photo pour démarrer la semaine d’un joli dessert bien exécuté par le chef oh so British du Bal Café: ganache dense et parfaitement équilibrée, shortbread aux noisettes, crème fraîche acidulée, sirop au thé. Top.

Mes papilles ont dansé (regardez ce clip ne serait-ce que pour le costume d’Indien):

Le Bal Café

6 impasse de la Défense 75018 Paris, métro Place Clichy 
http://www.le-bal.fr
Psss… on peut aussi y faire autre chose que manger, comme voir des expos photo