L’Apocalypse n’est pas loin

Après Denise Acabo et sa boutique culte A l’Etoile d’Or (heureusement ses tresses n’ont pas brûlé) , au tour de Patrick Roger de se faire dévorer son grandiose laboratoire et son non moins grandiose stock de chocolats par des flammes malicieuses.

Jean-Paul Hévin, fais gaffe au gaz.

Denise, avant.
Denise, lorsqu’elle coulait des jours heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *