Ils ont osé

Image.1459_0

Mon icône Audrey Hepburn a été utilisée pour vanter les mérites du chocolat Galaxy. A quand Rita Hayworth pour Galak ?Voici l’objet du crime :

Le scénario est délicieux, la photographie joliment vintage, Audrey Hepburn toujours aussi délicate et charmante, quoique comme sortie de Madame Tussauds. Tout cela transpire gentiment la mièvrerie. Pas vraiment de problème de ce côté-là, même si les Anglais nous ont habitué à plus d’impertinence.

Non, le problème c’est Galaxy. J’ai eu l’occasion de le fréquenter lors de mon passage au Royaume-Uni. Je l’ai bien sûr goûté, un jour de grande faiblesse. Bon je l’ai aussi goûté parce que je goûte tous les produits que je ne connais pas. Il ne faut pas me lâcher dans un supermarché à l’étranger, je fais un carnage.

Mais Ô surprise Galaxy ne vous emporte pas vraiment dans le cosmos. C’est mauvais, très mauvais. Gras (végétal, what else ?), sucré, crémeux, ce n’est plus tout à fait du chocolat.

Pauvre Audrey. Rest in Peace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *