Le Dandelion Chocolate, San Francisco, US, lieu de perdition

Le pays de la junk food la plus extrême, dont le chantre serait les Reese Peanut Butter Cups, petites bouchées de chocolat au lait remplies de beurre de cacahuète hyper addictives (ne jamais ouvrir un sac de ces choses infernales en format mini, jamais), serait-il en train de s’éveiller?

Ne serait-ce que la couleur du sachet devrait éveiller notre instinct de survie
Ne serait-ce que la couleur du sachet devrait éveiller notre instinct de survie

A San Francisco, havre du foodie qui mange bio, local et de saison, et donc ville absolument pas représentative du reste des US, oui.

La boutique Dandelion Chocolate en est la preuve.

Voilà, du bois, de la brique, on est bien à San Francisoc
Voilà, du bois, de la brique, on est bien à San Francisco

Pour découvrir cette nouvelle génération de chocolatiers, Madame Ganache accueille un special guest, Denis Maudez Geffroy, qui n’a pas hésité à arpenter les rues pentues de la ville et à affronter quelques hipsters pour nous dénicher cette pépite.

Go boy!

Continuer la lecture de « Le Dandelion Chocolate, San Francisco, US, lieu de perdition »

Un déjeuner chez Bras, tout le reste

Suite et fin de cette petite série consacrée à la maison Bras, à Laguiole, Aubrac.

Le chemin

D’où que vous partiez, la route est longue et sinueuse, et laisse le temps à l’imaginaire de se déployer. Elle traverse les hauts plateaux désertiques de l’Aubrac. Les vertes terres d’estives, suturées par les murets de pierres sèches, sont parsemées de pierres comme déposées ici et là par des bonzes japonais. Les jonquilles et les boutons d’or les mouchètent de deux tons de jaunes. Les douces vaches de race Aubrac aux yeux ourlés de noir y paissent tranquillement. On est bien dans cette solitude silencieuse.

Biche oh ma biche, quand tu te soulignes, au crayon noir tes jolis yeux.
Biche oh ma biche, quand tu te soulignes, au crayon noir tes jolis yeux.

Continuer la lecture de « Un déjeuner chez Bras, tout le reste »